Bonjour du dimanche de Paques! Yo!

Entre 2 grignotages de chocolat (il va falloir que je m'arrête, sinon, je vais ressembler à un gros noeuf Kinder!) , je m'installe confortablement, et viens parler de la blouse Marjolaine, la jolie Marjolaine, patron de Slow Sunday Paris. Cette jolie mignonne était dans les starting blocks depuis Noel 2016, cadeau de mon zamoureux, et j'avais même le tissu pour la réaliser. Sauf que je l'ai cousue en fevrier 2018. On choisit pas toujours hein. Et pourtant, elle me narguait hein! j'avais vu diverses versions que j'adorais , et j'avais vraiment envie de m'en faire une , la trouvant tellement élégante. 

Bon, on ne va pas larmoyer, les couturières ont tout le temps des imprévus dans leurs emplois du temps, et ya pas que la couture dans la vie et quand c'est plus la saison, bah... c'est plus la saison. 

Bref, cousue, et voilà ce que ca donne, j'adore, attention, j'adore vraiment

DSC_0910

 

Le patron : Marjolaine , chez Slow Sunday Paris. Blouse ou robe, j'ai opté pour la blouse. Explications d'une fluidité implacable, c'est clair, les repères sont assez nombreux pour que l'on ne se plante pas, tout coule, tout parait simple et à la fin, on est fier de ce que l'on fait, car ça tape! Et par contre, un conseil pour ne pas perdre son temps: tout faire comme il faut, surtout si tu chois' de la viscose comme celle là (tu avs lire plus bas, et tu vas vite comprendre). Alors meme l'étape relou du thermocollant, ce n'est pas grave, tu fais:

A refaire, surement, dans un tissu uni, je pense. Ici, aucune modification. En revanche, pour la prochaine, je modifierai les bas de manches. Je ne suis pas une adepte des manches élargies, je trouve cela peu pratique, au quotidien. Par ailleurs, je me permettrai une fantaisie: rallonger le buste. En plus, sur le patron, cela est prévu. Pour moi, c'est un peu court, étant donné que je n'aime pas que l'on voie mon ventre. ET si je lève les bras, oupssss... un bout de bedon (cache moi ça!!!)

et à l'automne, je me ferai une robe, cette fois.

J'adore plus que tout l'effet drapé du devant.... original, classe.

 

Le tissu: Viscose Abstract Mountain brique , chez Cousette. Il a une allure de ouf, ce tissu. 

J'ai un peu galéré à le couper, je me suis aidée d'amidon. A coudre, ça passe. En revanche, quand on te dit de thermpocoller, bah...ya pas de secret ma petite dame: tu thermocolles!!!! Tu es disciplinée, et tu écoutes les conseils!!!! parce que dans le genre oups, j'ai oublié de thermocoller, et tant pis, ça va l'faire.... bah avec Abstract Mountain, clairement, ça a clashé. J'ai eu la flegme de thermocoller la patte capucin, qui est quand meme ZE difficulté sur laquelle il faut pas se louper. Et moi, j'ai niaisé. Pas thermocoller. Catastrophe! après lavage, repassage, essayage, la patte capucin s'est effilochée. ET là, tu perds ton temps: redémontes, en prenant soin de ne pas abimer le corps, redessiner la patte et le col, tout recoudre... c'était chaud!

Donc oui, cette viscose est superbe, mais fragile. 

Du coup, Marjolaine mérite autant de chic !

DSC_0911

DSC_0912

DSC_0914

 

Ma patte capucin, avec les petits boutons de ma mercerie Coutura (que tu peux pas connaitre si tu n'habites pas à Elbeuf)

DSC_0916

 

Et bonne soirée à tous!

 

Ninie